Shadow

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro se prononce sur l’appel à la désobéissance civile

Les prochains jours s’annoncent difficiles en Côte d’Ivoire. Une partie de l’opposition s’est réunie ce dimanche 20 septembre à Abidjan pour lancer un mot d’ordre de désobéissance civile pour dénoncer la candidature du président Alassane Ouattara et « la forfaiture du Conseil constitutionnel ». La rédaction de Brèves Info vous propose l’intégralité du communiqué de Génération et Peuples Solidaire (GPS) de Guillaume Soro publié à cet effet.

Ce jour, 20 septembre 2020, s’est tenue une importante réunion sous la présidence de M. Henri Konan-Bedie, président du PDCI-RDA. Cette rencontre a eu pour but de réunir tous les acteurs politiques et du monde syndical pour appréhender la question du troisième mandat anticonstitutionnel de M. Ouattara et de la forfaiture du Conseil Constitutionnel.

Générations et Peuples Solidaires (GPS) a pris part à cette réunion et se réjouit de la convergence des points de vue pour une inité d’actions afin de stopper la folle aventure de M. Ouattara.

Générations et Peuples Solidaires (GPS) pour sa part, prendra toute sa place dans le combat aux côtés de toutes les forces de l’opposition, sous le leadership du président Henri Konan-Bedie.

Génération et Peuples Solidaire (GPS) considère que le mot d’ordre de désobéissance civile lancé à cet effet est un mot d’ordre approprié, car “la désobéissance civile devient un devoir sacré quand l’Etat devient hors-la-loi ou corrompu”.

Par ailleurs, Générations et Peuples Solidaires (GPS), dans l’optique d’une plus grande unité de l’opposition, a sollicité et obtenu du premier ministre Pascal Affi Nguessan et candidat retenu, une rencontre à son siège en vue de consolider l’élan qui doit propulser cette action.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *