Shadow

Côte d’Ivoire : l’ONU appelle à une concertation pour des élections paisibles

La situation sociopolitique ivoirienne inquiète l’ONU. Le représentant spécial des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest Mohamed IBN Chambas a été reçu en audience ce lundi 21 septembre par le président de la République Alassane Ouattara. L’émissaire onusien a exprimé les préoccupations des Nations Unies et invité tous les acteurs politiques de la crise ivoirienne à la concertation.

« S’agissant de l’organisation du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, nous avons partagé avec monsieur le Président de la République, les préoccupations des Nations-Unies sur la persistance et l’absence de consensus sur certains aspects du processus. Les Nations-Unies invitent tous les acteurs de la République à éviter la violence et à recourir au dialogue. À cet effet, nous exhortons les acteurs politiques ivoiriens à la concertation », a-t-il déclaration.

D’autres partis acteurs politiques avaient demandé le report de l’élection présidentielle du 31 octobre et la tenue d’un dialogue en vue d’aplanir les divergences avant la tenue des élections. Ce schéma ne semble pas plaire au camp présidentiel qui s’en tient au délai constitutionnel.

Le président Alassane Ouattara s’engage à organiser une élection transparente et apaisée. “Au cours de mon entretien avec M. Mohamed IBN CHAMBAS, j’ai réaffirmé notre détermination à organiser des élections transparentes, apaisées et démocratiques, avec l’appui de tous nos partenaires dont les Nations Unies”, a-t-il publié sur son compte Twitter.

Une plateforme des partis politiques et des organisations syndicales pilotée par l’ancien président Henri Konan-Bedie, candidat retenu pour la prochaine élection présidentielle a lancé des maux d’ordres de désobéissance civile. Elle dénonce entre autres, la candidature d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat et l’exclusion d’autres acteurs politiques à l’instar de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et l’ancien premier ministre Guillaume Soro.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *