Shadow

Mali : l’artiste Sidiki Diabaté placé en garde à vue pour violence conjugale

Tout va mal pour l’artiste malien Sidiki Diabaté. Accusé de violence conjugale, il est placé en garde à vue ce lundi 21 septembre selon des sources judiciaires.  Sidiki Diabaté  serait un homme violent selon les dernières révélations des sources proches de sa femme de nationalité guinéenne Mariam Sow.

« J’ai eu la jeune dame au phone et cette histoire est réelle selon ses dires, mais date d’un an … il s’agit tout de même de 7 années de sévices. 7 ans de vie commune avec violences psychologiques et physiques toujours selon ses dires ! Aucune plainte, oui, on peut souffrir le martyre et se conforter dans cette situation … », a raconté la blogueuse ivoirienne Emmanuelle Keita.

L’affaire déteint également sur la carrière professionnelle de l’artiste. Il a été retiré de la liste des nominés du prestigieux Afrimma.

« « Nous annonçons le retrait des nominations de l’artiste malien Sidiki Diabate. Cette mesure est nécessaire en raison des graves allégations de coups et blessures à son encontre. Afrimma est un organisme qui défend la musique africaine et bien que les talents de Sidiki Diabate soient reconnus, nous sommes contre les coups et blessures de tout être humain et ne tolérons pas ce genre de comportement. », ont précisé les organisateurs de la compétition sur leur page Facebook.  

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *