Shadow

Risque de trahison : les premiers mots des détenus pro Soro libérés

Quelques heures après l’annonce leur mise en liberté provisoire, les fidèles de l’ancien premier ministre ivoirien Guillaume Soro s’expriment. Sur son compte Facebook, Tehfour Koné, député d’Abobo remercie Guillaume Soro et déconseille la prison à tous les ivoiriens.


« Je viens d’être notifié pour ma liberté provisoire ce vendredi en fin de soirée à TIASSALÉ.
Mes remerciements d’abord à dieu le tout puissant qui m’a permis de rester en vie, digne et en parfaite santé. Sincères gratitude à mon adorable épouse, mes braves garçons, mon père, mes frères, mes sœurs et ma belle-famille. Grand merci au Président de GPS pour la Côte d’Ivoire. Merci aux cadres et militants du RACI, du MVCI, de l’ANC, de la CMA-GKS et de GPS en Côte d’Ivoire et dans le monde entier. Sincère gratitude à tous mes parents et amis d’abobo et d’ailleurs. », a-t-il déclaré avoir d’exprimer le désir de voir les autres détenus politiques recouvre la liberté.

« Maintenant je sors de la prison avec une pensée forte et des prières pour tous les détenus politiques de Côte d’Ivoire et en particulier ceux de GPS. FACE DIEU QU’ILS RETOURNENT VITE DANS LEURS FAMILLES RESPECTIVES. Je ne souhaite pas la prison même à mon pire adversaire », a-t-il ajouté.


Trahison en préparation ?


La justice ivoirienne a ordonné ce 02 octobre 2020, la libération de Kando Soumahoro, Tehfour Koné, Koné Adama et Sawadogo Hamidou. Selon notre source, il s’agit d’une liberté provisoire. Selon plusieurs lanceurs d’alerte, les détenus libérés vont bientôt changer de camp pour soutenir le RHDP d’Alassane Ouattara.$
« Certains des pro SORO libérés ont vendu leurs âmes. Kanigui va lâcher son mentor Soro suivi de Thefour et Loukimane. Ainsi va le pays où on effraie les gens pour qu’ils militent au RHDP », a publié Cissé Seint qui se présente comme militant du RDR et porte-parole des oubliés de l’hôtel du Golf de 2011. Ces accusations ont été confirmées par le lanceur d’alerte Chris Yapi.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *