Shadow

Côte d’Ivoire: « la CEDEAO, Quelle honte pour l’Afrique ! »

Le Front Populaire Ivoirien a dénoncé, la gestion de la crise électorale ivoirienne faite par la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Pour le parti de Laurent Gbagbo, cette institution n’est autre qu’une honte pour l’Afrique.

En conférence de presse ce mardi, le FPI a fustigé les travaux de la récente mission de la CEDEAO dépêchée à Abidjan. Cette délégation avait appelé les opposants Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan à reconsidérer leur position en mettant fin au boycott du processus électoral.

Un message qu’à balayé du revers de la main, le parti de l’ancien président Gbagbo, par la voix de son Secrétaire Général, Assoa Adou.

« Dans l’attente de la réaction de la coalition de l’opposition politique à l’issue de la dernière mission ministérielle de la CEDEAO, notre intervention de ce jour est motivée par les derniers développements de la situation sociopolitique. D’abord la mission conjointe de la CEDEAO, de l’UA et de l’ONU du 4 au 7 octobre 2020 et surtout la mission ministérielle de la CEDEAO du 17 au 19 octobre 2020 conduite par la Ministre ghanéenne des Affaires Étrangères. Dans leur conclusion ces missions réduisent la crise pré-électorale actuelle à une simple question de candidats au scrutin présidentiel.Quelle honte pour l’Afrique ! », a-t-il déclaré aux professionnels de média.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *