Shadow

Côte d’Ivoire : voici pourquoi KKB a participé à l’élection malgré toutes les critiques

Critiqué par ses camarades de l’opposition pour avoir vendu la lutte pour la démocratie en Côte d’Ivoire, Kouadio Konan Bertin a maintenu sa candidature à la présidentielle du 31 octobre 2020 contre vents et marées. L’ancien militant du PDCI-RDP pour atteindre son objectif a accepté de se faire éjecter de sa famille politique. Pour de nombreux Ivoiriens, KKB aurait un accord secret avec le RHDP pour aller à l’élection contestée du 31 octobre contre une forte récompense financière. Il n’en est rien selon l’intéressé.

En conférence de presse ce 03 novembre 2020, KKB a reconnu que la Côte d’Ivoire n’a pas gagné le pari d’une élection transparente à l’issue du scrutin qui vient de s’achever. Malgré le manque de transparence du vote, KKB préfère cette situation à une guerre civile. Pour lui, sa démarche vise tout simplement à éviter un nouveau bain de sang en Côte d’Ivoire.  Il saisit enfin l’occasion pour appeler à l’organisation d’une conférence nationale.

« Notre pays est à la croisée des chemins. Je souhaite que soit organisée dans les meilleurs délais une conférence nationale de réconciliation nationale. Elle devra associer toutes les forces politiques du pays, les anciennes comme les nouvelles. Toutes les forces vives, sociales, religieuses et culturelles. C’est selon moi le seul moyen pour conjurer la perspective de voir deux Cote d’Ivoire s’affronter dans un cruel face à face.03 Novembre 2020. », a-t-il déclaré.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *