Shadow

Giscard d’ Estaing, l’ami des dictateurs africains est mort

L’ancien président français Valery Giscard d’ Estaing vient de mourir à l’âge de 94 ans. Il a dirigé la France de 194 à 1981. Giscard d’ Estaing a entretenu d’excellentes relations d’amitié avec l’ancien président togolais Gnassingbé  Eyadema  même après l’Elysée. Breves.Info vous propose un extrait d’un message de soutien qu’il a envoyé au général togolais au lendemain du massacre d’au moins 16 civils en 1993.

Breves.info vous propose un extrait du journal l’Humanité du 13 février 1993.

« Valéry Giscard d’Estaing a « réitéré » ses « sentiments de fidèle amitié » au président togolais, le général Gnassingbé Eyadéma, trois jours après la répression sanglante (16 morts) d’une manifestation de l’opposition à Lomé. Dans une lettre en date du 28 janvier, le président de l’UDF se désolidarise des critiques formulées le 23 janvier à Lomé par Alain Madelin, vice-président de l’UDF. « J’ai été informé de l’émotion que vous avez ressentie et je tiens à vous réitérer mes sentiments personnels de fidèle amitié, en raison de l’excellence, la confiance et l’efficacité de nos relations durant l’exercice de ma fonction présidentielle », insiste Giscard. La télévision togolaise a abondamment répercuté ce message de l’ex-président français. Le 30 janvier, deux jours après l’envoi de cette lettre, une expédition punitive menée par des militaires togolais à Lomé a fait au moins cinq morts. »

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *