Shadow

CAF : le Tas suspend provisoirement les sanctions de la Fifa contre Ahmad Ahmad

Suspendu de toute activité liée au football sur le plan national et international pendant 5 ans et condamné au paiement d’une amende de 200 000 francs suisse, l’ancien président de la CAF, Ahmad Ahmad peut toujours espérer être candidat à l’élection du président de l’instance du football africain. Le tribunal arbitral du sport (TAS) vient d’accepter la suspension temporaire de la décision de la chambre de jugement de la commission d’Ethique de la Fifa.

« En raison notamment d’un risque de dommage irréparable pour M. Ahmad en cas de maintien de la sanction disciplinaire durant la période précédant les élections de la CAF, la formation du TAS a accepté la demande de suspendre temporairement les effets de la décision de la chambre de jugement de la Commission d’éthique de la Fifa jusqu’au prononcé de la sentence finale. La formation a cependant souligné que cette décision provisoire ne préjugeait nullement de qu’elle décidera dans l’analyse au fond à l’issue de l’échange des écritures et de l’audience ».

Pour rappel, Ahmad Ahmad a été condamné le 19 novembre 2020 pour avoir commis plusieurs infractions au code d’éthique de la Fifa. Il a saisi le TAS pour obtenir une annulation de la décision. Le dossier sera vidé le 02 mars 2021 et la sentence, le 12 mars.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *