Shadow

Togo : le parcours de Santrinos Raphaël

Né le 04 mars 1996 à Lomé, Hounou Kodjo Atassé Elpidio à l’État civil est un passionné de la musique depuis sa tendre enfance. Aujourd’hui connu sous le nom de Santrinos Raphaël, le natif du 04 Mars s’est révélé au public Togolais en 2012 au Collège St Joseph.


En 2014 Santrinos refait surface avec son tout premier single intitulé “Ton numéro” dans la catégorie R&B. Entre les études et la passion, il a su gérer comme un grand. En janvier 2017, il écrit une deuxième chanson titré “Toute la nuit”. L’objectif étant de publier son premier album d’ici en 2018, il mit en ligne juillet 2017 son tout nouveau clip vidéo « fiançailles ». Il aura la chance de travailler avec une équipe d’encadrement technique et professionnel nommée Mansa Groupe, un département de la boutique Nouvelle mode fashion store qui se situe à Lomé.

Grâce à son talent, son timbre vocal sensationnel, sa facilité à toucher le cœur de son auditoire, Santrinos réussit à conquérir le public et devint ainsi l’artiste du moment. L’artiste était présent sur les scènes de : Moov Summer time to danse, le festival Ateba, il s’est aussi présenté au dîner de l’avant-première du film de l’acteur hollywoodien Djimo Hounssou à l’hôtel 2 février. À l’époque, « fiançailles » est le 1er sur les FM musicaux du pays et fait son apparition sur la chaine internationale trace TV en début 2018 dans la catégorie nouveau talent. Ce même titre « Fiançailles » a été nominé aux All Music Awards 2017, quand bien même que l’artiste n’a pas été primé, il garde espoir d’un avenir radieux.


Déterminé, il sort un nouveau single le 5 janvier 2018 titré ” A qui la faute” qui a battu tous les records en termes de téléchargement en moins d’une semaine sur la plateforme Togozik. Ce n’est pas tout, “A qui la faute” a pris la place de « Fiançailles », nouveau dans les hits des radios mais pas pour autant. « Fiançailles » nous revient, nominé dans les tubes de l’année au Awards des Heroes 228 en février 2018.

Cursus scolaire


L’école primaire Mawuli s’est donnée l’ultime tâche d’inculquer à Atassé ses premières valeurs en termes d’étude. Il a eu son Baccalauréat au collège St Joseph et plus tard il s’inscrit dans l’école supérieure ESGIS où il obtient un DST et BTS en commerce international avant d’opter pour le marketing-communication pour sa licence.


L’année à succès
Il n’y a pas de hasard, son gimmick est (Dagbe-Dagbé) qui veut tout simplement dire en français : la paix, le succès dans tous les domaines et ces deux dernières années ont été vraiment Dagbé dagbé.


2019, il est passé à la vitesse supérieure. En janvier, il sort “Crois en moi” ce qui fait de lui le réconciliateur des couples. Toute action ayant une conséquence, l’artiste a fait plus de dix concerts lors de célébration de la saint Valentin dans la ville de Lomé ensuite il a fait un featuring avec Ayes sur les morceaux ” sexy insensible “. En mars, Santrinos était au cœur des semaines culturelles, plus de vingt concerts dans les écoles, centre de formation et même à l’Université de Lomé.


Pour affirmer sa nationalité Togolaise, il part en tournée national dans six grandes villes à savoir kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Mango et Dapaong à l’occasion de la fête de l’indépendance ensuite il fait un featuring avec John Keder sur le morceau “chocolaté”. Une année bien remplie, l’artiste peut en témoigner grâce à son enchaînement de concerts : live a l’Institut Français au Togo, à la foire Adjafi, Togocel plage, Moov summer time to danse, palais des congrès de Kara, marché international de l’artisanat au Togo et pour couronner le tout le spécial guest au concert du Festival Baba Village au Burkina-Faso.


Hormis le concert et sortie, le roi du moment a conquis 150.000 followers sur tous les réseaux sociaux ensuite la diffusion du clip ” Bae” sur les chaînes trace TV, BBlack, Boom TV, New world TV.


Les collaborations internationales

Tout obstacle renforce la détermination, la crise sanitaire n’a pas pu stopper Santrinos. 2020, une année de gloire et de collaboration internationale avec Blue diamant sur le titre « Waa « en featuring avec Zeynab du Bénin. Un featuring à succès suite à deux millions et demi de vue en moins de cinq mois.

Ce n’est pas tout, Santrinos fait la fierté de son pays en étant nominé à AFRIMMA 2020 aux côtés de ses frères les Toofan. Après le Bénin, c’est le tour du Ghana. Santrinos Raphaël clos 2020 en beauté avec un featuring énorme avec Stoneboy.


Vie de famille


Issu d’une famille paisible, Atassé a vécu son enfance dans sa maison familiale dans le quartier de Bè, son lieu de résidence actuelle. Certes Santrinos n’a pas de sœur mais est le premier-né d’une fratrie de trois garçons. Les Togolais ignorent tout sur la situation matrimoniale du Star de R&N. Santrinos Raphaël serait officiellement un cœur à prendre vu son jeune âge. Dagbé Dagbé

Stagiaire

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *