Shadow

Corruption au Togo: qui est I. Prévost-Deprez, la juge qui trouble le sommeil de Vincent Bolloré ?

Même si au Togo l’affaire ne fait pas grand bruit, en France les médias en parlent abondamment. La juge Isabelle Prévost-Deprez (61 ans) a décidé de renvoyer Vincent Bolloré devant un tribunal correctionnel alors même que ce dernier avait accepté toutes les conditions posées par le parquet. La rédaction de Breves.Info vous présente la biographie de la vice-présidente du Tribunal de Grande Instance de Paris qui a estimé qu’estimé que les actes de corruption de Bolloré portent « atteinte à la souveraineté du Togo ».

Isabelle Prévost-Deprez est une habituée des affaires délicates. Nommée première vice-présidente adjointe du Tribunal de Grande Instance de Paris en 2016, elle a connu plusieurs dossiers comme l’affaire des ventes d’armes à l’Angola, le Volter Fund et l’affaire des otages du Liban entre autres. Sa particularité, ne jamais lâcher l’affaire. Pour elle abandonner une affaire sans avoir ordonner un non-lieu ou une poursuite est une lâcheté. Vincent Bolloré l’a appris à ses dépens ce vendredi 26 février 2021.

« Pour moi il n’a jamais été question de partir ou de déserter. Par exemple quand j’ai un dossier avec une centaine de mis en examens des personnes que j’avais fait placer en détention provisoire, il était hors de question que je quitte le bateau. Il y a un devoir qui est de continuer ce qu’on a commencé et de rendre une ordonnance de non-lieu ou de renvoi parce que laisser ces genres de dossiers derrière soi, c’est de la lâcheté » avait confié la juge Isabelle Prévost-Deprez à France Bleu.

Fille de médecin, Isabelle Prévost-Deprez est titulaire d’une maitrise en droit. Elle fut  Substitut du procureur de la République près du Tribunal de grande instance de Lille (1984), puis près du Tribunal de grande instance de Paris.  Elle est ensuite juge d’instruction à ce même tribunal (1992). En 2998 elle fut nommée juge d’instruction au pôle financier du Tribunal de grande instance de Paris.

Isabelle Prévost-Deprez  est en 2003 vice-présidente, chargée de l’instruction, au Tribunal de grande instance de Nanterre3. En 2005, au même poste mais déchargée de l’instruction4 (Hauts-de-Seine), elle préside notamment la 15e chambre du Tribunal de grande instance de Nanterre, chargée des affaires financières.

La chancellerie l’a proposée le 5 novembre 2012 pour le poste de première vice-présidente adjointe au Tribunal de grande instance de Créteil.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *