Shadow

Laurent et Simone Gbagbo : vers un divorce par consentement mutuel

Simone et Laurent Gbagbo

Innocenté à l’issue d’un procès marathon à la Cour pénale Internationale, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo est libre de rentrer chez lui en Côte d’Ivoire. Une fois rentré au pays, le président du FPI entend se divorcer de sa femme Simone. Le couple bat de l’aile depuis plusieurs années.

Laurent Gbagbo n’a pas encore annoncé la date de son retour en Côte d’Ivoire. L’ancien président ivoirien souhaite avoir des garanties pour sa sécurité. A ces difficultés sécuritaires, s’ajoute la situation matrimoniale plutôt complexe de Laurent Gbagbo. Légalement toujours marié à Simone, laurent Gbagbo et sa femme sont en froid depuis plusieurs années selon Jeune Afrique. Le magazine panafricain révèle que Laurent Gbagbo est à la recherche de la meilleure formule pour se séparer de son épouse sans fracas.

Ses enfants sont informés du projet et Simone en aurait eu vent par personne interposée. « Laurent Gbagbo n’a pas renoncé au divorce, même s’il veut qu’il soit par consentement mutuel », a révélé un proche de Laurent Gbagbo à Jeune Afrique.

Une fois en côte d’Ivoire, l’ancien président sera confronté à un problème de logement. Selon nos sources, il n’envisage pas poser ses valises dans sa résidence à Cocody ou vit Simone. Le domicile de sa compagne Nady Bamba également à Cocody fait partie des options sur la table, mais il y a des travaux à faire d’après Jeune Afrique.

« Où logera-t-il ? Pas, en tout cas, dans sa résidence de Cocody, qu’occupe Simone Gbagbo, toujours légalement son épouse mais avec qui il entretient des relations pour le moins complexes. Deux options sont envisagées : soit chez Nady Bamba, également à Cocody, sachant que des travaux y sont nécessaires ; soit dans la villa que l’État doit mettre à sa disposition en sa qualité d’ancien président – ce qui aurait le mérite d’éviter tous les commentaires sur sa vie privée ».

De son côté, Simeone Gbagbo semble ignorer la question du divorce. Elle se prévaut toujours du titre de l’épouse légale de Laurent Gbagbo.

« Simone continuait jusqu’à récemment à dire qu’elle était sa femme, rappelle un diplomate en poste à Abidjan. Bien sûr, Gbagbo ne jouera probablement pas la comédie d’un retour au foyer auquel personne ne croit plus. Mais il devra respecter les formes pour ne pas l’humilier”, révèle Jeune Afrique.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *