Shadow

Hausse des prix des produits pétroliers : la pilule passe mal au Togo

Les prix des produits pétroliers connaitront une légère hausse à partir de demain 11 mai 2021 sur toute l’étendue du territoire nationale. L’information est contenue dans un arrêté interministériel portant fixation des prix à la pompe des produits pétroliers signé par le ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, celui de l’économie et des finance et la ministre déléguée auprès du président de la République chargée de l’énergie et des mines.

Bien que la nouvelle ne réjouisse pas les ménages togolais, elle n’est cependant pas une surprise. En effet le cours du baril a augmenté passant de 57,61 euros à 59,48% induisant l’augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe dans plusieurs pays.  La hausse des prix des produits pétroliers durant cette période de pandémie de Coronavirus est diversement accueillie. Si au Ghana la mesure semble passer comme une lettre à la poste (avec comme conséquence l’augmentation des frais de transport), en Guinée, le gouvernement a fait machine arrière face à la colère de la population. Le président Alpha Condé avait annoncé qu’il procéderait à l’augmentation des prix à la pompe à la fin du Ramadan.  Le gouvernement a sorti le 31 mai un communiqué pour rassurer la population quant au maintien des prix initiaux.

Au Togo les organisations de défense des droits des consommateurs ainsi que les leaders d’opinion ne se sont pas encore prononcés. Dans les ménages, la pilule passe mal.  « Ce n’est simplement pas bon cette augmentation. En cette période où la vie est surtout assez chère au Togo, c’est incompréhensible cette décision. Le gouvernement devrait pouvoir subventionner le prix du baril pour les Togolais », déclaré un internaute togolais.

Le 18 mars, le gouvernement avait déjà procédé à l’augmentation de 70% des frais de péage. Les véhicules de 5 places qui payaient 300F CFA sont désormais facturés à 500 F CFA. Les motocyclistes qui ne payaient pas cette taxe sont désormais facturés à 50 F CFA. Les colères et manifestations des populations n’ont rien changé à la décision des autorités togolaises.

Breves.info vous présente les nouveaux prix des produits pétroliers qui seront en vigueur à partir du 11 juin 2021

Super sans plomb  ……………………………………..   505

Pétrole lampant …………………………………………… 400

Mélance 2 temps  ……………………………………… 606

Gas-oill    ……………………………………………….       520

Gaz butane 12,5 kg …………………………………… 6500

Gaz butane 6kg………………………………………….. 3129

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *