Shadow

Togo : voici ce qu’il faut savoir sur l’ancien président Abass Bonfoh

Premier président musulman du Togo, né le 23 novembre 1948 à Kabou, un village de la préfecture de Bassar, Abass Bonfoh a été président par intérim entre le 25fevrier et 4mai 2005 avant de s’éteindre le 30 juin 2021.



Abass a eu son certificat d’étude premier degré (CEPD) en 1962, il clôt son parcours scolaire au collège moderne de Sokodé après l’obtention du baccalauréat première partie en 1970.

Formation et expérience professionnelles


En 1971, il se forme à l’Institut national de jeunesse et sport (INJS) d’Abidjan. Juste après sa formation en 1974, il devient maître d’éducation physique chargé de cours d’anatomie et physiologie au CEG Kodjoviakopé à Lomé.
Abass ayant pris goût à l’enseignement a voulu se perfectionner et poursuit ses études en 1977 à Paris l’Institut national’ d’administration scolaire. A son retour au bercail, il fut promu au poste de directeur régional de la planification de l’éducation à Kpalimé en 1980.


Carrière politique

Abass bonfoh, en plus d’être directeur régional de la planification fut militant du Rassemblement du peuple togolais (RPT) . Il fut élu le 21mars 1999, député de la 3eme circonscription’ de la préfecture de Bassar, région de Kara. Le 5eme président du Togo accède à la vice-présidence de l’Assemblée national en 2002 après sa réélection.
Alors qu’il était premier vice-président de l’Assemblée national, il a été porté au pouvoir suite au décès de Gnassingbé Eyadema. Fambaré Ouattara Natchaba, le président de l’Assemblée nationale à l’époque étant hors du territoire togolais, Abass Bonfo s’est vu confier le poste de président par intérim. Son règne a été de courte durée mais marquant. Il a organisé l’élection présidentielle de 2005, l’une des plus sanglantes et des plus meurtrières du Togo qui va porter Faure Gnassingbé à la tête du pays.

Stagiaire

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *