Togo : Adamas Koudou désormais docteur honoris causa en coaching

Adamas Koudou
Adamas Koudou

  Komi Dovi Adamas  Koudou est fait docteur honoris causa en coaching et développement personnel samedi 14 août 2021 à Lomé. Le diplôme a été décerné au patron de la société Afriqu’Infusion, promotrice des NatuThé Kinkéliba par le  représentant pays du Programme International Honoris Causa (PIHC). Ce diplôme vient consacrer les travaux de jeune entrepreneur dans l’accompagnement d’autres jeunes porteurs de projets. « Ce doctorat honoris causa en coaching et développement personnel  est un réconfort et une reconnaissance  des actions d’accompagnement que nous avons faites pour aider les autres », a-t-il confié aux confrères du site d’information 24heuresinfo.com

Le Programme International Honoris Causa (PIHC) est un programme qui a pour vocation de déceler et de recommander auprès d’universités occidentales partenaires, des personnes méritantes qui ont contribué au  développement de l’Afrique en général et de leur pays en particulier.  Ces universités reconnues délivrent aux intéressés un diplôme de master, de doctorat ou de professorat honorifique généralement appelé « honoris causa » qui signifie en latin « pour l’honneur »

Un parcours admirable

Au Togo, Komi Dovi Adamas  Koudou fait partie des entrepreneurs les plus plébiscités. Le promoteur de Natu Thé, créé à base des feuilles du kinkéliba est une référence pour des milliers de jeunes togolais. Son entreprise compte aujourd’hui une cinquante d’employés et loin de se contenter de ses résultats, le jeune entrepreneur togolais vise le marché international.

Les feuilles du kinkéliba sont consommées dans plusieurs familles africaines comme tisane mais jamais personne n’a eu l’idée d’en faire un thé. Adamas Koudou entrepreneur dans l’âme vendait déjà au campus des compléments alimentaires pour une société américaine. Il crée ensuite une entreprise qui permettait aux ménages de payer le gaz butane en plusieurs mensuialités.

L’idée de la transformation du kinkéliba en thé lui est venue après une formation au Bénin. « Lors d’une conférence sur l’entreprenariat à Cotonou, le formateur avait exigé que nous proposions une ligne d’entreprise . Quand je suis revenu, j’étais passé à la foire et là j’ai trouvé un stand du ministère du Développement à la Base et j’ y ai laissé mon nom. On m’a appelé après pour déposer un dossier; ce que j’ai fait sans hésiter. Plus tard le FAIEJ m’appelle pour me dire que j’avais un projet viable. Avant, j’étais dans la commercialisation des produits d’extérieur. Mais j’ai compris, grâce à cette formation, qu’il faille valoriser les plantes médicinales de l’Afrique. C’est ce qui m’ a amené à valoriser le Kinkeliba en le transformant en thé, qui est très apprécié par les Togolais », se rappelle-t-il.

Adama Koudou a bénéficié de l’appui technique et financier du Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ) pour démarrer son entreprise. Ses produits sont bien accueillis par les populations. En effet les communautés africaines reconnaissaient déjà au Kinkeliba des vertus thérapeutiques.

« Le Kinkeliba aide le foie à éliminer les toxines. Il purifie le foie, les reins et la vésicule biliaire pour les aider à fonctionner à leur niveau optimal, pour éliminer les toxines. Lorsque vous avez des organes vitaux comme les poumons, le foie, les reins et le cœur qui fonctionne correctement, vous empêchez beaucoup de maladies chroniques », explique Adama sur le site d’Africanews.

Aujourd’hui son entreprise Bio-Afrique produit 20.000 boîtes de thé de Kinkeliba chaque mois. Adama Koudou a multiplié les points de vente de son produits dans plusieurs quartiers de Lomé et à l’intérieur du pays.
Adama Koudou est diplômé en Marketing à l’université de Lomé.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *